La cité de la peur

conférence

réalisé par Alain Berbérian – distribué par Studio Canal – sortie : 9 mars 1994 (reprise : 5 juin 2019) – durée : 1h40

LE FILM

De nos jours, à Cannes, pendant le Festival. Pas facile pour Odile Deray, petite attachée de presse de cinéma, de faire parler de son film « Red is Dead ». Il faut avouer qu’il s’agit d’un film d’horreur de série Z, un petit budget aux acteurs improbables. Pourtant un jour, la chance sourit à Odile : un tueur commet des meurtres exactement de la même manière que dans « Red is Dead », l’occasion est trop belle : de vrais meurtres, comme dans son film, en plein Festival de Cannes ! Comme publicité, on ne peut pas rêver mieux… Odile fait donc immédiatement venir Simon Jeremi, l’acteur principal de « Red is Dead », un enfant de trente ans un peu simplet. Pour le protéger – et surtout pour la frime – elle engage aussi un garde du corps, Serge Karamazov, plus intéressé par les filles que par sa mission. Dans la fièvre de Cannes, avec un tueur en liberté, un politicien véreux et un commissaire principal obsédé par les médias, Odile, Simon et Kara devront jouer des coudes pour arriver intacts jusqu’aux marches du Grand Palais. Mais même là, ils ne seront pas au bout de leurs péripéties…

LA CONFÉRENCE

La Cité de la peur…
… des liaisons dangereuses…?!

Vulgarité esthétique ; récit inepte ; enchaînement de séquences aussi grossières qu’indigestes ; scatologie en cascade et alignement sans fin d’affligeantes parodies : La Cité de la peur, techniquement réalisé par Alain Berbérian et effectivement mis en scène par Les Nuls, vous fera perdre votre temps.

De même que l’agaçante crétinerie des Marx Brothers, les interminables courses-poursuites des « Keystone Cops » de Mack Sennett, l’obscénité des pastiches de Mel Brooks, les consternantes absurdités des Monty Python oules singeries de Louis de Funès et de tant d’autres, le film de « Les Nuls » prolonge ces niaiseries passées et annoncent l’ineptie de ces vidéos qui pullulent sur  les réseaux contemporains.

Bref, ne venez-pas voir ce film ni assister à cette conférence qui sera aussi lamentable et grossière que ce film et ses gags « Nuls » !

Pour plus d’informations
david@delasuitedanslesimages.org
03 20 93 04 84

Animations en salle

Suivez l'actualité de nos propositions.

diffusion

Toutes nos actions et leur catalogue.

Agenda

> l’actualité professionnelle <

mercredi 25 janvier
> 19h45 Les Rascals
cinéma & jeu vidéo et rencontre
Studio 43 / Dunkerque

jeudi 26 janvier
> 10h45 Un jour sans fin
cinéma & jeu vidéo
(parcours lycée)
Étoiles / Bruay-la-Buissière

mercredi 1er février
> 14h Gardiens de la galaxie
cinéma & jeu vidéo
Studio 43 / Dunkerque

vendredi 3 février
> 18h30 La guerre des Lulus
rencontre
Espace culturel Robert Hossein / Merville
> 19h30 La guerre des Lulus
rencontre
Olympia Ciné / Templeuve

samedi 4 février
> 14h La guerre des Lulus
rencontre
Fa Mi La / Bray-Dunes
> 20h La guerre des Lulus
rencontre
Étoiles / Bruay-la-Buissière 

dimanche 5 février
> 15h Tenue de soirée
conférence
Alhambra / Calais
> 15h La guerre des Lulus
rencontre
CinéLigue / Sainghin-en-Weppes

jeudi 9 février
> 19h30 L’assassin habite au 21
conférence
Ociné / Maubeuge