ELEPHANT MAN

ciné-conférence 

réalisé par David Lynch  – distribué par Carlotta Films – sortie : 8 avril 1981  (reprise : 22 juin 2020) – durée : 2h05

LE FILM

Londres, 1884. Le chirurgien Frederick Treves découvre un homme complètement défiguré et difforme, devenu une attraction de foire. John Merrick,  » le monstre « , doit son nom de Elephant Man au terrible accident que subit sa mère. Alors enceinte de quelques mois, elle est renversée par un éléphant. Impressionné par de telles difformités, le Dr. Treves achète Merrick, l’arrachant ainsi à la violence de son propriétaire, et à l’humiliation quotidienne d’être mis en spectacle. Le chirurgien pense alors que  » le monstre  » est un idiot congénital. Il découvre rapidement en Merrick un homme meurtri, intelligent et doté d’une grande sensibilité.

LA CONFÉRENCE

Si c’est un homme…

Londres, 1884.
Rien que ce lieu et cette date renvoient des images inséparables de l’ère Victorienne : nuits froides et brumeuses, pavés mouillés, ruelles sordides et bouges licencieux, qui dissimulent des monstres imaginaires et réels. Ils sont nombreux, ils appartiennent désormais à la mythologie littéraire du XIXème siècle : Jekyll et Hyde, Moriarty, Jack l’éventreur, Dorian Gray et bien d’autres encore qui hantent les rues de Whitechapel et demeurent une source inépuisable de variations littéraires et cinématographiques. 

Mais il en est un qui a vraiment existé : John Merrick, l’homme éléphant, le plus monstrueux de tous et le plus humain.
Quatre ans après « Eraserhead » son premier long métrage, David Lynch adapte la vie de cet homme atteint d’une difformité repoussante, non pas sous le signe de l’effroi mais sous celui du tragique. 

Tout l’art de Lynch avec ce film, consiste à faire ressortir de la noirceur la beauté, à sublimer les motifs de l’épouvante et du fantastique afin d’illuminer l’homme derrière le monstre, dans un mélodrame expressionniste qui n’est pas sans rapport avec d’autres oeuvres ultérieures de l’auteur, à commencer par « Lost Highway ».

Si c’est un homme, alors qui sont les monstres ?

Pour plus d’informations
david@delasuitedanslesimages.org
03 20 93 04 84

Agenda des sorties

Découvrez les films actuellement
dans nos radars.

Accompagnements

Suivez l'actualité
de nos propositions d'accompagnement en salle.

dispositifs

Retrouvez nos
propositions
par dispositif.

Agenda

> L’ACTUALITÉ PROFESSIONNELLE <

lundi 26 février
> La colline aux cailloux
ciné-concert
Alhambra / Calais et Familia / Halluin

mardi 27 février
> La colline aux cailloux
ciné-concert
Espace cult. Robert Hossein / Merville
et Ciné-théâtre Louis Aragon / Auchel

mercredi 28 février
> La colline aux cailloux
ciné-concert
Olympia / Templeuve et Fresnoy / Tourcoing

jeudi 29 février
> La colline aux cailloux
ciné-concert
Arcs en ciel / Hazebrouck et Espace culturel Jean-Michel Devynck / Esquelbecq
> Les tourouges et les toubleus
ciné-spectacle
Espace AREA / Aire-sur-la-Lys

vendredi 1er mars
> La colline aux cailloux
ciné-concert
Méliès / Villeneuve d’Ascq
> L’homme d’argile
rencontre
rencontre
Flandria / Bailleul

samedi 2 mars
> La colline aux cailloux
ciné-concert
Caméo / Avesnes-sur-Helpe

dimanche 3 mars
> La colline aux cailloux
ciné-concert
Flandria / Bailleul

mercredi 6 mars
> Le royaume de Kensuke
ciné-quiz
Alhambra / Calais

dimanche 10 mars
> Holly
rencontre
Studio 43 / Dunkerque
> La nouvelle femme
avant-première et ciné-échange
Espace culturel Robert Hossein / Merville