Cycle Robert Bresson

ciné-conférences

LE CYCLE

« L’enfer c’est les autres »

En compagnie de Thierry Cormier, redécouvrez Henri-Georges Clouzot, ce cinéaste tantôt encensé tantôt honni, maudit ou incompris, jalousé ou respecté.

Le réalisateur du Corbeau, du Salaire de la peur ou des Diaboliques laissera, après sa mort en 1977, de nombreux projets inachevés et une dizaine de films qui lui valurent le titre de « maître du film noir français ». Et s’il fut assurément l’un des grands observateurs de la noirceur humaine, il ne faudrait pas que ce statut éclipse l’éclectisme de son cinéma, par ailleurs exigeant, aussi bien techniquement qu’esthétiquement, voire avant-gardiste.

Capable de filmer la sensualité ou le désir aussi bien que l’aventure ou l’acte de création, Clouzot faisait partie de ces cinéastes, comme Renoir, Hitchcock ou Hawks, dont François Truffaut écrivait : qu’ils « font leurs films pour le public, en se posant continuellement des questions afin d’être certains d’intéresser les futurs spectateurs ».

LE CORBEAU

LA CONFÉRENCE

Le mystère Clouzot

Découverte des personnages, motifs et thèmes jalonnant une œuvre qui ne cessera d’explorer les passions humaines et les corruptions sociales durant deux décennies, desquelles émergera une nouvelle génération de cinéastes : ceux de la Nouvelle vague.

LE FILM

Le docteur Germain, qui travaille dans une petite ville de province, recoit des lettres anonymes signées Le Corbeau l’accusant de plusieurs méfaits. Cependant il n’est pas le seul à en recevoir. Toute la ville est bientôt menacée et le fragile équilibre se défait, la suspicion règne. Le docteur Germain décide de mener une enquête.

date de sortie en France : 28 septembre 1943 (reprise : 8 novembre 2017) – durée : 1h32 – cliquez sur l’affiche pour voir la bande-annonce

LES DIABOLIQUES

LA CONFÉRENCE

Clouzot, l’arpenteur

Retour sur un cinéma de genre (thriller, fantastique, aventures) et de formes (documentaire, fiction, essai), à la découverte d’expériences sonores et visuelles insolites dans le cinéma français de l’après-guerre.

LE FILM

Dans une institution destinée à l’éducation des jeunes garçons, Christina et Nicole, respectivement épouse et maîtresse du directeur Michel Delasalle, s’associent afin d’assassiner l’homme qu’ells ont fini par haïr. Mais quelques jours après leur méfait, le corps de Michel disparaît…

date de sortie en France : 29 janvier 1955 (reprise : 8 novembre 2017) – durée : 1h54 – cliquez sur l’affiche pour voir la bande-annonce

LE SALAIRE DE LA PEUR

LE FILM

Quatre hommes acceptent de véhiculer, au péril de leur vie, un chargement de nitroglycérine sur cinq cents kilomètres de routes défoncées. L’énorme prime de ce « quitte ou double » périlleux est le seul moyen de quitter le village d’Amérique centrale dans lequel ils ont échoué.

date de sortie en France : 22 avril 1953 (reprise : 8 novembre 2017) – durée : 2h31 – cliquez sur l’affiche pour voir la bande-annonce

d'hier à
aujourd'hui

Ciné-conférences

Pour plus d’informations
david@delasuitedanslesimages.org
03 20 93 04 84

Catalogue

Agenda

> l’actualité professionnelle <

17 septembre > 16 décembre
Welcome back III

mercredi 27 octobre
14h30 Grandir, c’est chouette
ciné-quiz / rencontre
Le Flandria / Bailleul

jeudi 28 octobre
14h La traversée
atelier peinture sur vitre
Alhambra / Calais

vendredi 29 octobre
14h15 La traversée
atelier peinture sur vitre
Le Fresnoy / Tourcoing

1er novembre > 7 novembre
ciné-concert Les mal-aimés
tournée dans les salles du réseau

lundi 1er novembre
12h Years and years
brunch watching / séries en cinéma
Médiathèque / Bailleul

vendredi 5 novembre
20h Eugénie Grandet
ciné-conférence
Flandria / Bailleul

samedi 6 novembre
15h La famille Addams
atelier peinture sur vitre
Imaginaire / Douchy-les-Mines
16h45 Tralala
conférence musicale
Fresnoy / Tourcoing
17h conférence de Thierry Cormier
séries en cinéma