Eraserhead

LA CONFÉRENCE

« Quand tout est clair et lumineux, quand tout est là, il n’y a plus beaucoup d’espace pour rêver » (David Lynch)

Bien malin celui qui prétendra expliquer le cinéma de David Lynch, de donner les clés de ses films ou simplement d’interpréter.
Ce serait au mieux prétentieux et au pire un contresens.

Le cinéma de Lynch ne s’explique pas, il se ressent. Et chacun le reçoit différemment avec ses propres expériences, car c’est le spectateur qui fait son film. Lynch est le cinéaste de la liberté : celle laissée à chacun d’imaginer sa propre histoire.

Le sale, la monstruosité, la décomposition, l’anormal, l’étrange et bien d’autres termes encore viennent à l’esprit lorsque nous revoyons ou découvrons un film comme « Eraserhead ». Et si, effectivement, c’est un peu tout cela, il reste que cette oeuvre s’adresse d’abord à nos émotions et à notre corps.

Cette rencontre autour du premier long métrage de David Lynch n’aura donc pas d’autre prétention que de parcourir ensemble des images cauchemardesques ou rêvées et de confronter nos expériences organiques.

Thierry Cormier

LE FILM

Interdit -16 ans

Un homme est abandonné par son amie qui lui laisse la charge d’un enfant prématuré, fruit de leur union. Il s’enfonce dans un univers fantasmatique pour fuir cette cruelle réalité.

réalisé par David Lynch

sortie en France : 1977 

durée : 1h29

d'hier à
aujourd'hui

Ciné-conférences

Pour plus d’informations
david@delasuitedanslesimages.org
03 20 93 04 84

Catalogue

Agenda

>> actualité professionnelle <<

EN RAISON DES RESTRICTIONS SANITAIRES LIÉES A L’ÉPIDEMIE DE COVID-19, TOUTES LES SALLES DU RÉSEAU SONT ACTUELLEMENT FERMÉES ET LES SÉANCES DE NOVEMBRE ANNULÉES